Jusqu’à € 100 pour une aide familiale ou ménagère avant ou après l’accouchement

Entre les soins au bébé et à soi, il n’est pas toujours aisé de continuer à s’occuper de la maison, de la paperasserie ou de concocter de petits plats ou d’aller rechercher l’aîné à l’école ! C’est pourquoi une aide familiale peut être utile pour aider dans un premier temps les parents à s’organiser. Une aide purement ménagère peut aussi soulager les jeunes parents.

Avantage

  • Jusqu'à € 100 : € 5/h pour une aide familiale ou une aide-ménagère dans le cadre des titres-services ou chèques ALE (Agence Locale pour l'Emploi) 
  • Jusqu'à 20 h (40h en cas de naissance multiple) dans le mois qui précède l'accouchement ou dans les trois mois suivant l'accouchement ou l'adoption

Conditions

  • Le bénéficiaire de l'intervention doit être en règle de stage et de cotisations. 
  • L'organisme d'aides familiales doit être reconnu par le Ministère de la Santé Publique, le Conseil d’Administration de la mutualité ou tout comité auquel il a délégué sa compétence (condition non exigée pour le recours à une aide-ménagère dans le cadre des titres services ou des chèques ALE)

Formalités

  • Remise de la facture 
  • Les titres-services ou les chèques ALE doivent être acquis dans le mois qui précède l'accouchement ou dans les trois mois suivant l'accouchement 
  • Les prestations doivent être effectuées en Belgique

Articles

A lire aussi